Le vaginisme

Le vaginisme, c’est quoi ?

Le vaginisme est un trouble sexuel touchant de nombreuses femmes. Il se traduis par une contraction involontaire et réflexe des muscles du périnée, entourant le vagin, lors d’une tentative de pénétration. Dans la plupart des cas, cette contraction rend la pénétration impossible.

On distingue deux types de vaginisme :

  • En fonction du moment d’apparition :
    • On dit qu’il est « primaire » lorsqu’il est connu depuis toujours ;
    • On dit qu’il est « secondaire » lorsqu’il est survenu après avoir eu une vie sexuelle sans problème particulier.
  • En fonction de l’étendue :
    • On dit qu’il est « global » lorsqu’il survient lors de toute pénétration (tampon, doigt, spéculum, rapport …)
    • On dit qu’il est « situationnel » quand cette contraction ne survient que dans certaines situations (avec un partenaire mais pas un autre par exemple).

C’est un trouble qui se soigne ! Mais qui consulter dans ce cas ?

Dans un premier temps, il est conseillé de consulter un gynécologue ou une sage-femme. Le but de cette consultation sera d’éliminer la cause infectieuse ou l’anomalie physique et de poser le diagnostic.

Dans un second temps, il est recommandé d’allier :

  • Une prise en charge physique afin de travailler sur la détente des muscles du périnée (ostéopathe, kinésithérapeute, sage-femme …) ;
  • Une prise en charge psychologique afin de travailler sur une potentiellement origine psychologique pouvant être à l’origine du vaginisme (psychologue, sexologue, hypnothérapeute, sophrologue …).

Annuaire référencement les professionnels spécialisés sur le site Les Clés de Vénus.

@instant_osteo

⚠️ Pas de traitement miracle, chaque femme doit trouver ce qui lui convient #vaginisme #osteo #gyneco #osteopathie

♬ son original – 🩺 Vanessa – Ostéo

Rentrons dans le vif du sujet : en quoi l’ostéopathie peut aider en cas de vaginisme ?

L’ostéopathie se révèle être d’une aide précieuse pour d’accompagner les femmes vers le chemin de la guérison.

Elle permet de prendre en charge la patiente sur le plan physique en ayant une approche globale du corps mais en portant une attention bien particulière sur le périnée ainsi que sur le bassin (zone sur laquelle les muscles du périnée s’attachent).

En effet, si des « blocages » ou « tensions » existent au niveau du bassin (en lien avec un ancienne chute sur les fesses par exemple) on peut facilement en déduire que cela aura une influence sur le périnée et sa contractilité.

Le nombre de séance ne peut être prédéfini car il dépend de chaque femme : de son histoire et de ses besoins.

Vanessa Martins Louro

Ostéopathe D.O.

100 rue Saint-Denis,
77400 Lagny-sur-Marne
vanessa.martins.osteo@gmail.com
07 69 72 48 58

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s